Saint-Sébastien-sur-Loire. Le budget supplémentaire s’ajuste avec la Covid

MjAyMDEwMGQ3MzdlMjBlOGFlMmUzNjI3MmI0MWE5N2Q3MWYyZjM

Saint-Sébastien-sur-Loire. Le budget supplémentaire s’ajuste avec la Covid

Article publié le 04/10/2020 sur Ouest-France.fr

C’est Thomas Boucher, 1er adjoint, qui a présenté le budget supplémentaire. Les conséquences la Covid-19 ont provoqué une baisse des recettes de 760 000 € avec redéploiement des crédits sur les missions prioritaires et utiles à la population (actions sociales et aides aux associations). Néanmoins les dépenses de fonctionnement et le niveau des investissements ont été maintenus. Pour préserver l’avenir (projet construction nouvel école du Douet en particulier), la majorité a choisi d’utiliser en partie l’autofinancement (63 %) complété par un emprunt de 1,1 M€. Si l’encours de la dette a été impacté, il reste extrêmement bas, soit 172 € par habitant contre 1 005 € en moyenne. Pour la minorité, Michel Caillaud : « attention à l’épargne. L’emprunt est la solution. » Pour Hervé Camus : « c’est positif mais pas suffisant. Le numérique d’accord, mais il faut penser à l’humain. En plus il manque un plan d’action énergétique. » Laurent Turquois, le maire, rappelle qu’il manquait cruellement de numérique pendant le confinement. Et si une 2e vague devait arriver, « on ne pourra pas dire qu’on ne savait pas. »

Et d’énumérer quelques actions au profit de l’humain : le lien social avec les deux centres sociaux culturels. Pour la culture les contrats ont été maintenus. Quant à la précarité énergétique, l’État a pris des mesures en ce sens. Néanmoins, il faut noter six abstentions pour l’ensemble de la minorité.

De nouveaux investissements ont vu le jour : renouvellement d’outils et bureau archives pour 95 000 €. Concernant la sécurité : 6 500 € pour un deuxième radar pédagogique et achat de défibrillateurs. Modernisation et changements de pratiques : 145 000 € concernent le télétravail et les classes mobiles. Dans le cadre des nouvelles formes de mobilité : 45 000 € l’achat d’une fourgonnette pour les îles et deux vélobus.

Pour rappel, maintien des investissements en cours : acquisitions foncières devant l’hôtel de ville, extension école de musique, réfection des sols du gymnase du Douet et Chantepie tennis de table.



À propos d’Élan Cité

Fabricant français spécialiste du radar pédagogique depuis 2005, Elan Cité a été une des toutes premières sociétés en France à proposer ces supports de prévention et à proposer aujourd’hui une gamme de solutions pour la gestion du trafic routier, pour l’affichage urbain et l’information voyageurs.

8000

sites équipés

20000

radars pédagogiques installés

Pendant l’épisode de COVID-19, Elan Cité maintient ses capacités de production et nos équipes commerciales restent mobilisées pour vous accompagner dans vos projets.